COVID 19 et populations clés

COVID 19 et populations clés

05 Nov 2020 in

Les populations clés en Tunisie est une catégorie vulnérable de la société. Les PVVIH faisant partie de cette catégorie ont beaucoup de problèmes de maltraitance, d’intimidation et de discrimination, notamment après la révolution de 2011.

En Tunisie, les HSH, les UDI et les TS représentent 11%, 6% et 1,2% des PVVIH respectivement, selon les dernières données datant de 2018.

En mars 2020 et suite au confinement général, la population générale a subi toutes les conséquences économiques imaginables suite à l’arrêtde plusieurs activités et la fermeture des locaux.
Les personnes qui ont des carnets de soins gratuits ont bénéficié d’une aide sociale minime pour surmonter la période d’arrêt forcé du travail.

Cependant, les populations clés n’étaient pas pris en charge systématiquement. Plusieurs PVVIH des populations clés ont perdu leurs moyens de survivre.
Ainsi, cette pandémie de COVID 19 avait un impact négatif supplémentaire sur la stabilité financière et sociale des PVVIH faisant partie de cette catégorie.

Nous, en tant que praticiens, avons contribué à diminuer cet impact négatif de la pandémie en assurant la continuité des soins, la délivrance des médicaments et la prise en charge de toutes les affections.

Les assistantes sociales, qui sont affectées aux services de prise en charge par le Fond Mondial,permettait un appui psycho-sociale de toutes les PVVIH nécessiteuses d’intervention.
Elles ont dirigé les patients vers les associations d’aide aux PVVIH vulnérables. Elles ont récupéré les PVVIH des populations clés perdues de vue.

Un autre problème majeur s’est ajouté pendant la période de la COVID. Il s’agissait de la discrimination chez les PVVIH des populations clés. Le rôle des associations pendant cette période était très important pour soutenir cette catégorie socialement fragile et pour les aider à surmonter des conditions socio-économiques défavorables.

Ainsi à travers les différents piliers de la société, une partie des PVVIH des populations clés ont continué leurs vies dans la dignité.